facebook image

Etudiants à l’étranger: comment ça se passe?

Les voyages forment la jeunesse, comme dit l’adage. Et beaucoup d’étudiants profitent d’Erasmus ou des programmes à l’étranger des grandes écoles pour partir étudier un an – voire toute leur scolarité! – hors des frontières françaises. Alors, plutôt stage ou étude?

Avant de partir

Avant toute chose, demandez-vous pourquoi vous voulez partir étudier à l’étranger: par goût pour l’aventure, pour vous améliorer en langue étrangère ou encore pour vous permettre de trouver plus facilement du travail à l’international, il n’y a pas de mauvaise réponse!

Cependant, si votre but est de progresser en anglais, il sera plus utile de partir vers un pays anglophone que de prévoir votre semestre à Tokyo.

Renseignez-vous ensuite sur les partenariats possibles avec votre école. Les facs et universités françaises proposent des programmes Erasmus+ tandis que les écoles privées auront souvent des partenariats avec d’autres campus à l’étranger.

Stage à l’étranger

Dans le cas d’un stage, la durée est souvent imposée par votre école. Faites attention aux conditions d’embauche à l’étranger: on ne rémunère pas les stagiaires dans tous les pays, et les normes horaires ne sont pas les mêmes partout!

Pour faciliter votre embauche, pensez à passer une certification pour prouver que vous parlez suffisamment bien pour être efficace au travail (comme les tests de Cambridge English pour l’anglais).

Etudier à l’étranger

Vous préférez étudier à l’étranger? Si vous prévoyez de passer tout votre cursus à l’étranger, c’est un peu comme en France pour choisir une école: la spécialité que vous choisissez, votre budget et jusqu’où vous êtes prêt(e) à vous éloigner de votre foyer. Selon l’école que vous choisirez, il peut y avoir des examens d’entrée qui nécessitent d’avoir le même niveau que les natifs, alors que d’autres campus auront des programmes adaptés aux étudiants étrangers.

Faites rapidement évoluer votre niveau d’anglais avant de partir grâce à des cours en ligne avec des professeurs natifs:

Dans le cas de passer un trimestre ou une année seulement, cela se fera souvent dans le cadre d’échanges avec l’école où vous êtes déjà en France. Si vous faites une année de césure dans une école à l’étranger (donc hors cadre d’un partenariat inter-écoles), pensez tout de même à vérifier que vos UE seront reconnues à votre retour en France. C’est le cas dans la plupart des universités européennes!

Envie ou besoin de vous (re)mettre à niveau avant de vous lancer à l’étranger? Découvrez nos programmes adaptés à tous les âges, en cours particulier ou collectif avec des professeurs natifs!

En savoir plus sur notre programme